Dark side of life

An other day, an other fair
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nathaniël ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniël
Administrateur - Possédé par le loup - Écuyer
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 23
Génération : 2 iem
Âge (Personnage) : 10 ans
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Nathaniël ^^   Jeu 26 Juin - 13:51

NOM COMPLET ::
Moi, c’est Nathaniël. Je sais pas pourquoi, mais c’est sa mon nom. Les gens aime m’appelé juste Nate, mais sa m’agresse, sa me rend pas très content, parce que sa fait plutôt bébé comme surnom, et moi, et bien je suis plus un bébé! Ma mère, quand j’étais petit, elle me disait souvent que plus tard, je devais jamais oublier mes origines, d’où je venais, et tout sa. Elle me répétait tout le temps, que dans la vie, si on ne savait pas où on allait, et bien il fallait savoir d’où on venait. Alors c’est ce que je fais. Et maintenant, je tâche de ne pas oublié que je suis Nathaniël.

FONCTION ::

Je suis un écuyer de la deuxième génération. Plus tard, j’ espère devenir un chevalier redoutable et faire de moi une légende de l’épée! C’est mon rêve! Prouver a tous la valeur de mon peuple échoué. Leurs montrés que le roi avait tord de nous avoir attaqué, et de vaincre ce qu’on m’a dit être l’impossible, sans l’aide de personne. Ma fonction, c’est d’aider à vaincre, c’est de protéger tout le monde. Et d’installer une justice dans ce monde que trop cruel.

GÉNÉRATION:: Je suis un écuyer de la deuxième génération! Le plus beau, le plus fort et le plus cool!
J
ÂGE :: Moi, j’ai 10 ans. J’ai toujours été un des plus jeunes dans mon cercle d’amis, et au château. Mais j’aime sa comme sa. J’ai souvent été le petit dominé, a cause de sa, mais bon. On s’y fait à la longue!

ANIMAL ::
L’animal qui me possède, je l’ai toujours respecté, même avant de savoir que j’étais posséder par lui. Il s’agit du loup. Quand j’étais petit, on me racontait souvent comment ses animaux redoutés, dévoraient parfois les gens. Mais moi, je n’y croyais pas. Pour moi, c’était un animal comme les autres, avec un instinct légèrement différent, qui ne faisait que protéger ses arrières. On me disait têtu quand je disais sa, on me répétait, que c’était idiot de pensé que les loups étaient des animaux pacifiques. Mais moi, je l’ai toujours cru. Parce que c’Est vrai, après tout. Un animal reste un animal, et n’attaque toujours que lorsqu’il a une bonne raison de le faire.


DEscriptION PHYSIQUE (HUMAIN & ANIMAL) ::

HUMAIN
Mes cheveux sont d’un brun presque noir, ou aucun reflet de soleil n’arrive jamais à se placer. A chaque heure, il faut toujours que j’y passe ma main, c’est devenu comme un tic, a la longue. C’est pour ne pas que j’ai l’ai trop sage, parce que je déteste sa! Ceux-ci ont des reflets bruns plus pâle, mais ce n’est pas le soleil qui leur donne cette teinte la; c’est naturel! Mes cheveux, on me les coupe régulièrement a ma demande, parce que Je ne veux pas ressembler a un ours, alors je demande qu’il m’arrive aux oreilles, maman m’a souvent dite que sa faisait craquer les filles, alors, et bien, un garçon s’essaie! Mes sourcils, ben ils sont normaux! Plutôt minces, ils sont de la même couleur que mes cheveux, mais un petit peu plus pâle! Mes jambes, elles ne sont pas trop poilus, juste assez, mais en grandissant, papa m’a dit que j’allais finir comme lui, et lui, il est tout poilu, vraiment… Très beaucoup poilu! Mon torse, lui, il n’a pas une seul trace de poils, ce qui me fait franchement plaisir, comme sa, quand j’enlève mon t-shirt, je peux montrer a quel point j’ai de beaux muscles! Du moins, pas tant que sa, encore, mais j’ai commencé à m’entraîner, alors… !

Parlant de muscles… Mes mollets, comme j’aime bien courir, ils sont plutôt bien constitués, et ont une forme que j’apprécie. Mes bras aussi, sont plutôt bien formés, bien qu’ils ne soient pas les plus musclés de tous, ils sont plutôt souples, comme tout le reste de mon corps, d’ailleurs. Mes épaules sont biens carrés et je les tiens toujours hautes, pour me faire grandir un peu. Mes pieds sont un peu plus grands que la moyenne, ce qui me gêne un peu, mais puisque je ne suis pas du genre à m’inquiéter pour ce genre de détails, sa me dérange pas plus que sa. Ceux-ci ont chaque uns 5 orteils distincts parementés d’un ongle chaque. Des orteils… Moi, je suis certain que plus tard, on va découvrir que c’est une maladie de pieds, ces trucs. C’est vrai, quoi! Des orteils, c’est laid… M’enfin bref! Passons!

Mon visage, il a un teint crémeux, et des traits fins qui bronzent difficilement. Il est donc pas super foncé, mais quand même, juste un peu! Mes joues sont souvent prisent de pommettes assez colorés, puisque je suis assez sensible au froid, que je déteste par-dessus tout. Pour moi, s’il ne fait pas au moins 10 degrés dehors, il fait froid. Sinon, on peut être bien, mais encore la, il reste un bout de chemin à faire. Mes lèvres sont légèrement rosées et portent toujours un sourire partout où je peux aller. Mon nez un peu pointu me permet de respirez un peu comme tout le monde, je l’espère et mes yeux sont d’une verte forêt pur, où un aventurier malchanceux peu se perdre très facilement. Partout où je vais, je marche la tête haute et fier, et je ne laisse jamais personne critique mon physique que j’adore que trop.


ANIMAL
Lorsque je me transforme en animal, je prends des couleurs plus discrètes, soit le blanc. En loup, j’ai un gros pelage bien chaud d’un blanc comme la neige qui coule le long de mon corps, tout en étant tout ébouriffé, celui-ci lui donnant l’étouffe d’un loup d’arctique Alpha. Ma queue mesure environ 20cm, mais quand je serais adulte, elle pourra atteindre environ 30cm! En ce moment je mesure 80cm de long et je pèse environ 40kg. Mon museau plutôt rond et court comparé aux autres races de loup et doux comme sa soie, mais ne bâtera jamais la douceur de mon pelage. Ma mâchoire est puissante et est composés de plusieurs canines bien pointues qui peuvent déchirés beaucoup plus de chose que tu ne peux l’imaginer. Mes yeux son bicolores, un est bleu foncé, l’autre vert forêt. Comme quand je suis humain.


DEscriptION PSYCHOLOGIQUE (HUMAIN & ANIMAL) ::

On me disait distrait, je me disais absorbé par des réflexions exocentriques. On le disait maladroit, je me disais tout simplement pas super habile. On me disait parfois fou, et moi je disais que ma réalité était juste différente de la réalité des autres.

Quand j’étais petit, ma maman me disait souvent, que j’avais une double personnalité. Je ne comprenais pas vraiment ce que sa voulait dire, mais j‘approuvait. J’approuvais tout le temps tout, ou je répondais tout simplement, que ‘‘ Ah et bien ce n’est pas faux! ’’. Mais en grandissant, j’ai compris c’était quoi, une double personnalité. Et oui, maman avait raison, j’en possède une, comme sa. Une double personnalité, c’est le fait de ce caché derrière un tempérament qui n’est pas à toi. C’est le fait de se cacher derrière des mots grossiers, de partir ce fondre dans un décor qui n’est pas le tient et de cacher cette vérité qui te ronge. Alors oui, c’était vrai, moi, je me cachais derrière un gros mur de brique, et en grandissant, ma fausse personnalité et devenue tellement fréquente, que même pour moi, elle était devenue… Vrai ? C’est pour sa que j’ai souvent de la difficulté à l’assumer. C’est pour cette qu’il n’est pas facile, pour moi maintenant d’assumer cette dualité.

Donc, commençons par la première. Cette première personnalité, je me cache derrière elle, je me protège en la faisant grandir de plus en plus, en la faisant me bouffer, en m’étouffant. Je la fait pousser comme un arbre, un très gros arbre, qui n’arrêtera jamais de grandir si on ne l’arrête pas. Cette fausse septique sentimentale m’aspire donc à la joie de vivre, au plaisir vitale à rire. Ce côté de moi rit tout le temps, pour un rien, comme pour un tout. Et je le montre aux autres, je leurs fait partager ce plaisir en la vie. Ce côté que je montre à tous est… Joyeux! Mais je trouve que cette tâche n’est vraiment pas facile. Si bien, qu’a certains moments, je me retrouve déçu, ne broyant que du noir, et étant incapable de plaisanté. Refermer contre moi-même par moments. Certaines fois, même, j’en pleur des larmes et des larmes. Des océans de larmes, souvent. Mais je ne suis pas du genre à me plaindre, je ne l’ai jamais été. Mais c’est tout de même dans ses moments là, que certains symptômes de dépression se font voir. C’est dans des moments comme ceux là, que je fais des dépressions plus ou moins profondes. Mais assez, quand même. Assez pour que je vous en fasse part. Assez pour que sa fasse vraiment mal.

La curiosité… La curiosité… Et oui! La curiosité! Vous savez, cette qualité avait un nom. Et elle s’appelait Nathaniël. Donc, cet intérêt à tout, était pour moi quelque chose de très important, car à mes yeux, c’était ma qualité la plus importante; la plus précieuse. J’essaye donc jour après jour, de la cultivé avec assiduité. C’est elle qui me permet d’Avoir toujours l’esprit en éveil, de m’Attaquer facilement aux situations de la mort. C’est elle qui me permet de me sentir à l’aise dans tout les milieux et de m’adapter à n’importe quel environnement. Mais cette même curiosité à souvent le dont de me placer dans de délicates situations. Elle à le dont de me mettre dans la merde et de m’emmener à devoir faire des excuses publiques, puisque je suis plutôt maladroit.

Parlant de maladresse… Certains disent, qu’elle est vraiment énorme, que plus maladroit, t’en meurt. En fait c’est qu’on ne peut pas me confier grand-chose de fragile ou n’importe quoi de pas fragile, aussi. Peut importe ce que c’est, je trouve toujours le moyen de tout briser, ou de tout perdre. Cette maladresse me permet donc de tout brûler par un simple petit regard (façon de parler, je ne suis quand même pas superman!) et de tout briser avant même de tout avoir dans le mains. Ainsi, les gens évitent souvent de me confier des trucs, en fait, c’est tellement rare que j’ai des trucs à garder, que quand on me confie quelque chose, je saute jusqu'à plafond d’une joie plutôt inattendue, ce qui souvent, explique pourquoi les gens posent sur moi un regard plutôt déconcentré. Mais j’en viens imprévisible, et c’est quelque chose de bien, je crois.

[center]J’aime vivre à l’instant présent. Je n’aime pas pensé à l’avenir, c’est quelque chose de trop concrets, pour moi. Quelque chose à évité. Parce que si je le pourrais, je resterais jeune toute ma vie. Parce que l’avenir, c’est quelque chose qui te promet certaines choses. Dont les rides, la fatigue, et surtout quelque chose de bien plus chiant, de bien plus gros, et de bien plus important. Quelque chose qui fait pleurer. Et ce quelque chose, je n’ose même pas en parler. C’est tabou dans mon dictionnaire. C’est… La mort. Donc, je n’est pas de passé, et je n’est pas de futur. Il n’y pour moi, que le présent, et je refuse de me projeter à l’avenir. Le fait de penser à ne vivre qu’a la minute présente m’épargne bien des angoisses plus ou moins existentielles.

J’ai le contact facile, est je suis plutôt un garçon simple et très sociable. Je ne comprends rien facilement, puisque pour moi, tout est vraiment compliqué. On me dit toujours que c’est parce que je n’écoute pas bien les instructions, et ce qu’on me dit que c’est pour sa que je ne comprends pas, mais je pense, moi que c’est faux. C’est eux qui ne sont pas assez clairs, ce n’est pas moi! J’ai le dont de la complicité, et je sait fermé ma gueule quand il le faut, même si parfois, de maladresse, je laisse quelques mots s’échappés. Parce que pour moi un secret et un ami, c’est sacré. Je parle aussi beaucoup, mais j’écoute, aussi, et je sait m’exprimer pour que les autres me comprennent. Ce n’est pas comme comprendre, parler! Parler, expliquer… C’est beaucoup plus facile! Mais, bon. On dit souvent que entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que les autres ont envie d’entendre, ce que les autres entendent, ce que les autres comprennent, il y a dix possibilités qu’on aient des difficultés à communiquer. Pour moi, je CROIS que ce n’est pas un problème! ^^

En général, j’ai tendance à aller trop vite. À vouloir faire trop de choses en même temps. Mais la recherche continuelle de l’agitation n’est pas ce qui m’aidera à demeurer en bonne santé. Parfois, il n’est vraiment pas mauvais que je cultive un hobby, comme attraper une harpe et laissé quelques accords naître ensembles pour former une longue mélodie bien assemblée. C’est sa qui me permet de satisfaire une partie de moi-même que la guerre n’a pas comblée. Les satisfactions que j’en tire m’aideront à lutter contre les tendances à la dépression qui pourraient se faire jour. D’autre part, en cherchant à préserver un esprit toujours jeune et alerte, toujours fasciné par la nouveauté, j’espère rester l’éternel enfant qu’au fond de moi je souhaite être.

Le côté le plus surprenant de mon caractère est peut-être ma grande sentimentalité. Malgré mes apparences de conquérant, je sent toujours, au plus profond de moi-même, un besoin impériaux d’affection et d’amitié. Mais je me heurte souvent à une barrière solide, et mes incessants efforts pour gagner l’intimité des autres portent rarement leurs fruits escomptés. En d’autres thermes, ma personnalité est engageante, mais peu attachante. Si j’ai de la facilité à me faire de bonne connaissances, j’éprouve en revanche la plus grande des difficulté à me faire de véritables amis.


Dernière édition par Nathaniël le Lun 30 Juin - 17:43, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniël
Administrateur - Possédé par le loup - Écuyer
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 23
Génération : 2 iem
Âge (Personnage) : 10 ans
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Nathaniël ^^   Lun 30 Juin - 17:13

HISTOIRE ::

- Maman, pourquoi on s’en va, comme sa ? Maman, on va o où la? MAMAN! JE VEUX RESTER ICI, MOI! MAMAN !?!
- Mon chéri, tu connais les ordres du roi, tu dois partir avec les autres. Tu dois découvrir un autre continent, et apprendre à vivre tout seul.
- Viens avec moi, maman! Viens avec Natouu!
- Je ne peux pas, tu le sais bien.

Elle semblait calme. Trop calme. Beaucoup trop calme a mon goût. Se jour la, c’est le premier jour de mon existence. Ce jour la, c’est quand je suis née, dans ma tête. Avant, je ne me souviens de rien. En fait, si. Que de vagues souvenirs de ma mère, et de mon père. De vagues souvenirs effacés. Par contre, j’arrive a mon souvenir, et très clairement, de la conversation qu’on avait eu, ce jour la, elle et moi. Sa s’était terminée plutôt brusquement, je me souviens encore de son sourire ce jour la. J’en n’avais tellement été rassuré… J’avais cru que tout ce passera bien grâce à elle. Mais maintenant je comprends. Je ne peux plus faire confiance en personne. Les gens sont tous pareils. Ce sont tous des menteurs, ils tentent tous de te rassurés en cachant la vérité. Et sa fini toujours de la même façon; ta encore plus peur de la vérité qu’on t’a pas dit que du mensonge qu’on t’a raconté. Parce que le vrai courage, c’est de ne pas mentir. Mentir, c’est trop facile, mais sa fait mal a l’autre. Dire la vérité, sa te fait mal a toi. Mais maintenant je me dis, que j’ai fait de belles âneries dans ma vie, c’est certain. Mais la pire, je crois, c’était de croire. J’avais tellement crue, à la petite souris, aux fées et aux princesse à sauver. Maintenant je regrette, parce que je sais. Je sais que ce n’était que de profonds mensonges.

- MAMAN!

Cette fois, les larmes roulaient en boules sur mes joues. J’avais tenté de les retenir, vraiment. J’vais essayer! Je voyais bien qu’elle faisait des efforts, elle aussi, pour ne pas pleurer. Je voyais bien, que toute cette histoire n’avait aucun sens. Je voyais bien sa sentait pas bon, tout sa. Puis le bateau est parti. Je voyais ma mère, sur la plage, un sourire aux lèvres. Ses joues brillaient. Elle pleurait je crois. Je ne sais pas, c’est flou, ce bout de souvenir la. Je l’ai entendue crier plus loin, sa m’est tout juste arrivé aux oreilles. Elle m’Avait dit quelque chose, qu’encore aujourd’hui, je n’oublie pas.

- NATE! SOUVIENS-TOI! SOUVIENS-TOI TOUJOURS! LE DERNIER ESPOIR (Et le seul), C’EST LA FUITE! NE TE LAISSE PAS AVOIR, NATE, NE LES LAISSENT PAS T’AVOIiiiir ils ne te méritent pas.

Après je ne sais pas, je n’ai pas entendue, on était trop loin, et je voyais sa silhouette qui disparaissait, petit à petit, sous mes yeux largement ouverts, comme si en les ouvrant le plus possible, je pourrais mieux la voir, encore quelques instants, et tout embrumés. Cette phrase, je ne l’ai jamais oublié. Et c’est la que j’ai réalisé. Pourquoi me le répétait-elle? Elle savait que je le savais, que quand tu ne peux plus rien faire, tu dois fuir.

- Fuis… Fuis, Nate. Sauve-toi lâchement. Accroche-toi à la vie...

>-----------------<

Quelques jours plus tard, on avait accosté. J’étais content, parce que j’avais le mal de mer, sur le bateau, quand je repensais à tout ce que j’avais vécu, a tout ce qui allait surement disparaître. J’étais peut-être inconscient à l’époque, mais je savais bien me tenir. Et on m’avait appris à distinguer la vérité des mensonges. C’est quand j’ai vue que tout était désert, surtout. Que j’ai décidé de laisser tomber derrière moi tout mes souvenirs. Et de ne me rappelle que de ce sourire de ma maman. J’ai choisis mes souvenirs. J’ai choisis les pièces de mon casse tête. Et je crois avoir bien fait. E crois avoir eu raison de moi. Parce que sa veut dire, que je suis un homme; j’ai construit ma vie.

>-----------------<

C’est avec le temps que j’ai compris. Plus tard, j’ai su… Maman avait tord. Le dernier espoir n’est pas la suite. Quand je me suis trouvé une copine pour la première fois, je devais avoir 6 ans, c’était qu’un amourette, mais je trouvais sa marrant, de jouer les grands et d’avoir une blonde! Alors, à ce moment là, on courrait dans la forêt, c’était la première fois qu’on allait quelque part ensemble. Et puis, comme des amoureux, encore pour faire comme les grands, elle m’avait pris par la main. Mais juste en me frôlant, je m’étais transformé en loup. C’était une paysanne, que j’avais rencontré en chemin. Je l’avais trouvée plutôt mignonne, alors je lui avais demandé si elle voulait sortir avec moi. Elle avait dit oui. Pour faire comme les grands, aussi, surement. Elle ne savait pas que j’étais posséder, et je ne savais pas qu’elle ne savait pas. Je ne savais pas qu’en lui prenant la main, je me transformerais. Et que je l’effraierais à vie.

- Désolé, maman. Mais… On ne peut pas fuir éternellement!

Sur ce, je l’avais suivis. J’avais tenté de m’expliquer. Mais s’était sortie en hurlement. Depuis, je ne sais plus quoi pensé de mon côté animal… Il m’effarait!

>-----------------<

Quelques ans plus tard, j’étais avec Zack. C’était une personne vraiment formidable! Il était toujours là quand j’avais besoin de lui, et il agissait toujours comme un père avec moi. Sa me faisait tellement plaisir, au fond! D’avoir quelqu’un au près de moi, qui pouvais assurez le rôle d’un paternel que je croyais perdu à jamais. Et sa me faisait tellement plaisir, aussi, de voir… Que je n’étais pas seul… C’est pour sa que j’Aimais passer beaucoup de temps avec lui. C’est pour sa qu’a mes yeux… IL était devenu vraiment… Mon père!

Ce jour là, j’était avec lui dans notre chambre, et comme toujours j’avais demandé d’être pris dans ses bras. À mon âge, sa peut paraître stupide, mais moi, moi j’aimais bien sa. Donc, dans ses bras, j’avais creusé un nid sur son épaule, ma tête colée contre lui.

- Dit Zack. Je pourrais t’appelé papa ?

Incrédule, je crois que j’avais déboussolé Zack. Je crois que j’Avais réussi à le rendre perplexe. Mais sa réponse, elle m’avait tellement fiat plaisir! Sa réponse, je m’en souviendrais toute ma vie!

- Bien sûr Nate! Si tu ne veux pas ne maman, moi sa me va!

J’avais rit de bon cœur. Pour la première fois… Depuis bien longtemps! Hochant la tête j’avais promis que je ne demanderais pas de maman. Je l’avais juré!

- Sa me va! … Papa! J


AUTRE (FACULTATIF):: Il a un colleir qu'il traîner partout avec lui! C'est sa maman qui l'avais fait et qui lui avait donnée juste avant de partir!
CODE :: Je juge qu'il ne m'est pas nécessaire de vous en faire part! Héhé ^^

_________________

    NEVER FORGET, NEVER FORGIVE
    ••••••••••••••••••••••••••••••••••
    PROTECT THE OTHERS EVEN IF IT COST ME LIFE.
    THIS IS MY NINDO. MY NINJA WAY!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack
Administrateur - Possédé par le Renard - Chevalier
avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Nathaniël ^^   Mar 1 Juil - 15:18

Hummm laisse moi me demander si je t'accepte ... *songe* Bah ouii =) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkside.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nathaniël ^^   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nathaniël ^^
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark side of life :: //Start// :: Présentations-
Sauter vers: